Né en 1950 à Londres (Grande-Bretagne), où il vit et travaille.

Antony Gormley ravive l’image de l’homme dans ses sculptures à travers une exploration en profondeur du corps en tant qu’espace de mémoire et de transformation, utilisant son propre corps comme sujet, outil et matériau. Depuis 1990, l’artiste développe, notamment à travers des installations à grande échelle, son intérêt pour la condition humaine en explorant l’idée du « corps collectif » et la relation complexe entre soi et les autres

L’œuvre Another Time XIX est, par sa simplicité apparente, symptomatique du travail d’Antony Gormley : un corps sculpté en fonte, à l’échelle 1:1, à l’allure impassible. Ces sculptures anthropomorphes révèlent tout autant une lourdeur supposée qu’une grâce naturelle. Disposée au centre d’une passerelle rejoignant deux parties du site de Polygone Riviera, l’œuvre devient ainsi une entité à échelle humaine, immobile parmi les passants. Interrogeant notre identité en regard de celles des autres, Another Time XIX porte en elle cette double fonction : être regardée ou être spectatrice de celles et ceux qui la regarde.

Another Time XIX, 2013 Fonte

Retour en haut de page