Né en 1935 à Naples (Italie), vit et travaille à Nice (France)

Peintes en blanc sur fond noir, puis encastrées dans un mur de Polygone Riviera, les phrases inédites de Ben (L’art nous échappe; Réinventer le monde), à l’écriture soigneusement calligraphiée, clament des idées simples et facétieuses, mais derrière lesquelles se lit toujours un concept fort : celui d’un art de l’idée qui rend toute discussion possible. Les pensées de Ben, ainsi écrites et portées au regard de tous, sont à la fois des vérités, des commentaires sur le monde et l’actualité, des scenarii, des invectives ou de simples constatations. Ici, la phrase remplace et devient l’image, à la fois d’une réflexion personnelle mais aussi d’un inconscient collectif.

Devenu célèbre pour ses peintures-écritures blanches sur fond noir, ses installations et performances, Benjamin Vautier - dit Ben - fait partie de l’avant-garde artistique post-moderne. Proche du Lettrisme, il est par ailleurs l’un des principaux fondateurs du groupe Fluxus. La cultivation de son égo est un thème essentiel et récurrent dans son travail, qui rend compte avec une certaine légèreté et ironie, d’un statut complexe de l’artiste face au monde actuel et à ses exigences. Son œuvre, à la fois réflexion sur l’art dans ce qu’il a de plus fondamental et intégrant notre quotidien dans ce qu’il a de plus particulier, réussit à faire de la vie un art. 

L'art nous échappe, 2015